article thématique

Lic. phil. Sandra Gamboa Rivas

Psychologue specialiste en psychothérapie fsp / ACP

Páginas en español 

Première consultation pour une thérapie de couple

Lic.phil. Sandra Gamboa Rivas, Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP - Psychothérapeute ACP

Lors de cette première rencontre, il s’agit d’aborder plusieurs points à la fois dont la manière et la méthode de travail :

● Qui est à l’origine de la demande de consultation?

● Existe-t-il un évènement déclencheur ?

● Quelles sont les motivations de chacun pour entreprendre une thérapie de couple ?

● Evaluation des charges psycho-sociales (chômage, enfant malade, invalidité…)

● Paramètres techniques ; rythmes et durée des séances, tarif, mode de paiement

Méthode de travail

1. Idéalement, les deux partenaires sont partie prenante de la démarche thérapeutique :

a. Dés le début lorsque les motivations respectives sont très différentes, cela est
    thématisé.

b. Les attentes et sentiments de chacun des partenaires sont explicités.

c. Une brève biographie du couple peut s’avérer quelque fois utile.

2. Identification de ce qui est vécu comme problématique ou stressant dans le couple (communication, sexualité, finances, famille
    par alliance, etc.).

3. En général, le couple est responsable des thèmes qu’il considère comme étant le plus problématiques et/ou urgents à traiter.

4. Un cadre dans les échanges est souvent nécessaire. Les règles de communication pendant la séance sont les suivantes:

a. Chacun respecte le temps de parole de l’autre.

b. Chacun communique et réagit de façon constructive, dans la mesure du possible, à ce qui vient d’être dit. Lors de ce faire,
     je me positionne en tant que facilitatrice de l’échange dans le but de pouvoir faire aboutir, recevoir et comprendre le
     message.

c. Lors des situations trop chargées émotionnellement, l’on fait arrêt-sur-image dans le but de pouvoir prendre du recul,
    clarifier et dénouer le sujet-problème (exploration et clarification des sujets-problèmes, exploration et clarification des
    sujets-tabous). Ici, mon rôle est celui de faire tenir et respecter le cadre, dans le but de permettre des échanges fructueux et
    clairs.

5. En partenariat avec le couple, nous essayons de fixer des objectifs à atteindre entre les séances. Des moyens plus concrets
    (par exemple des exercices de communication et autres) peuvent s’avérer utiles.

6. Lors de la séance suivante, un bref rappel de la séance précédente est fait. L’on évoque les sujets « chauds », s’il y a lieu de le
    faire, ayant été abordés en fin de séance sans avoir été approfondis. Le but de ceci est:

a. Dénouer et focaliser les points sensibles qui font barrage à la communication et/ou à une évolution du couple.

b. Thématiser les sujets qui font peur parce que la charge émotionnelle est trop forte, parce qu’ils peuvent mener à une
    rupture, etc.

En effet, tout au long de la démarche, mon rôle est celui de favoriser et faciliter la mise en route d’un processus dans lequel chacune des parties est partie prenante et active. Il s’agit ainsi de permettre une évolution de la relation où une nouvelle manière de communiquer, d’être avec l’autre et d’appréhender les situations sensibles s’instaure.